Notre adhésion à bon pour le climat


Vous l’avez peut être remarqué en venant manger chez nous, depuis peu, nous accentuons notre action pour le climat.

En effet, nous sommes nouveaux adhérents et acteurs de l’association Bon pour le climat.

 

Qu’est-ce que cette association?

Il s’agit, à l’origine, du regroupement de quelques acteurs de la restauration et amoureux des bons produits ayant constaté que l’alimentation en France est à l’origine de 30% des gaz à effets de serres et ayant décidé de mettre leurs idées en commun pour le bien de notre planète.

C’est ainsi que s’est créée à la fin de l’année 2014 cette petite structure prenant petit à petit de l’ampleur, notamment en étant labélisée COP-21 et soutenue par l’ADEME (agence de l’environnement et de la maîtrise des énergies) pour la réalisation de sa charte et de son calculateur carbone.

Son but est principalement d’aider les restaurateurs à réduire leurs émissions de gaz à effet de serre, mais s’adresse également aux particuliers. Plus nombreux serons nous à agir dans ce sens, moins l’impact de notre alimentation se fera ressentir sur le climat ; alors n’hésitez pas à rejoindre l’association !!

 

Quels en sont les principes?

Il s’agit en fait de quelques petites actions, peu contraignantes mais ayant un rôle significatif.

En effet, il suffit de:

– privilégier les espèces animales dont l’élevage génère le moins de gaz à effets de serre, principalement la volaille et le porc (par exemple, 1kg de bœuf génère la même quantité de ces gaz que 11kg de poulet!),

– inclure des produits locaux et de saison afin de respecter le cycle de la terre et ainsi l’utilisation des produits phytosanitaires (en effet, un légume réunissant ces deux points, génère vingt fois moins de gaz à effet de serre qu’un légume importé!)

– utiliser des espèces de poissons non menacées (provenant par exemple de l’élevage)

– faire la part belle aux végétaux afin de réduire les protéines animales (ces dernières ne doivent représenter que 40% maximum du poids du plat)

– limiter l’utilisation des matières grasses d’origine animale (ça tombe bien, c’est meilleur pour la santé!)

– veiller à minimiser les transports des matières premières.

– limiter les emballages alimentaires

 

Quels sont les changements dans votre restaurant?

Hé bien, pas grand chose en fait!

Depuis le début de notre aventure il y a deux ans, nous faisions sans le savoir une bonne partie de tout cela!

En effet, nos fruits et légumes ont toujours été de saison et locaux (provenant directement des hortillons!)

Nous travaillions déjà principalement la volaille et le poisson, seul changement à venir, le bœuf sera de plus en plus rare dans vos bocaux! (Hé oui, quand on vient de lire que le bœuf génère 11 fois plus de gaz à effets de serre que le poulet, ça compte!!)

Avec des végétaux aussi bien dans la garniture que dans le plat, la part de protéine animale est en moyenne de 35 à 40%, pile dans l’objectif!

De plus, nous utilisons peu de matières grasses d’origine animale, préférant l’huile d’olive pour les cuissons et les huiles de noix et d’olive pour les assaisonnements!

Enfin, les transports nécessaires à l’acheminement de nos matières premières sont minimisés par le recours à des fournisseurs proches de chez nous! De même, nos déchets sont réduits au maximum avec le compostage de tous nos déchets organiques, sans oublier la non production de déchets avec la consigne de nos bocaux pour la vente à emporter!

 

Quel est l’impact de tout cela?

Après calcul du bilan carbone de nos entrées, de nos plats et garnitures et de nos desserts, et en faisant des moyennes, nous pouvons constater une réduction comprise entre 45% (si vous dégustez une entrée comprenant des œufs et du lait comme un clafoutis au maroilles, un plat à base de poulet ainsi qu’un dessert au chocolat) et 70% (si vous préférez une soupe ou une salade, un poisson et un dessert à base de fruits).

Sans trop calculer, retenons qu’en moyenne, un repas complet chez nous émet 60% de gaz à effets de serre de moins qu’un repas traditionnel!

 

Et ce n’est que le début, gageons qu’ensemble nous pouvons encore réduire ces émissions!

Ainsi, n’hésitez pas à nous donner votre avis, au restaurant, par mail ou sur tripadvisor!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *